24H Spa : Une journée test satisfaisante pour Kaspersky Motorsport

© Drew Gibson

Après la Journée Test des Total 24 Heures de Spa mardi dernier, les équipes sont désormais tournées vers la classique ardennaise. Avec huit heures de roulage et plus de 60 voitures en piste, cette journée d’essai n’est pas négligeable dans cette dernière ligne droite.

Kapserky Motorsport alignera une Ferrari 488 GT3 en Pro-Cup à Spa, comme elle le fait depuis le début de la saison de la Blancpain Endurance Cup. L’écurie soutenue par Ferrari s’est rendue à Spa avec un nouveau châssis qui n’étaient pas aux couleurs habituelles. Si vous êtes un fan de l’équipe, ne vous inquiétez pas, la livrée habituelle (vert, blanc et rouge) sera bien de retour dans quatre semaines. Le délai entre la livraison du châssis et la journée test ne permettait pas le changement de livrée.

James Calado, absent mardi, sera bien là pour épauler les deux pilotes italiens Giancarlo Fisichella et Marco Cioci. Arriver avec un nouveau châssis signifie que l’équipe a dû s’atteler aux réglages de base pendant la première partie de la journée avant de tirer le meilleur profit de la voiture. L’après-midi a donc été consacré à l’optimisation de la performance afin de régler la voiture pour avoir le meilleur rythme en course, en veillant à ce que l’équilibre soit bon jusqu’à la fin du relais, c’est-à-dire environ 23-24 tours du circuit de Spa-Francorchamps. L’étude de la dégradation des pneus a également au programme avec un grand nombre de tours effectués avec une attention particulière sur la pression des pneumatiques. Kaspersky Motorsport a encore du travail notamment sur le plan aérodynamique et la garde au sol qui s’effectuera à l’aide de programmes gérés par Kaspersky Lab, ainsi qu’en simulateur.

24H Spa : Une journée test satisfaisante pour Kaspersky Motorsport

© Drew Gibson

Giancarlo Fisichella : « La journée test s’est très bien passée pour nous mais nous ne nous laissons pas emporter parce que seul le résultat final des 24 heures compte. Pendant le test, la voiture avait l’air très compétitive ce qui est un bon début, mais nous avons encore beaucoup de travail à faire. Je m’attends à une course très serrée, ce qui serait fantastique pour les fans ; Nous avons hâte d’y être. Nous avons travaillé toute l’année pour être prêt et je suis impatient de piloter avec James et Marco à nouveau. La voiture semble forte, donc nous avons une chance, mais nous savons que la course des 24 Heures de Spa est longue, très difficile, qui exige la meilleure préparation. Maintenant, nous sommes entièrement tournés vers la course et nous espérons nous battre à l’avant. »

Marco Cioci : « Les 24 Heures de Spa sont le point culminant de notre saison. Je pense qu’il y a une grande opportunité pour nous cette année et nous avons besoin de nous assurer que tout fonctionne bien et que nous sommes aussi bien préparés que possible. Lors 24H de Spa, tellement de choses peuvent se passer et changer la course, donc on ne sait jamais ce qui va se passer. Notre voiture est rapide comme on peut le voir avec les chronos aujourd’hui, nous nous sommes bien préparés et toute l’équipe travaille très dur pour être prêt pour la course. Notre travail d’avant course n’est pas terminé. Nous devons analyser les données et beaucoup travailler au simulateur de Kaspersky Lab à Londres. Spa est toujours un moment spécial dans la saison et c’est toujours vecteur d’émotions fortes. Cette année j’espère que la joie sera au rendez-vous ! »

La Ferrari 488 GT3 #55 de Kaspersky Motorsport a terminé avec le deuxième chrono en 2:19.537, à 86 millièmes de la référence du jour.