Le calendrier de la Super Saison 2018/19 validé par la FIA

© Francois Flamand / DPPI

La FIA a validé le calendrier et quelques points de règlements de la prochaine saison du FIA WEC lors du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA. L’exceptionnalité du format conduira donc à un calendrier différent dont les grandes lignes ont été publiés il y a quelques semaines, mais aussi à des changements de réglementation.

Calendrier 2018/19 :

05 MayBelgiumWEC 6 Hours of Spa‐Francorchamps*
16‐17 JuneFranceLe Mans 24 Hours*
19 AugustGreat Britain6 Hours of Silverstone*
21 OctoberJapan6 Hours of Fuji*
18 NovemberChina6 Hours of Shanghai*
16‐17 March (2019)USA1500 Miles of Sebring *
04 May (2019)BelgiumWEC 6 Hours of Spa‐Francorchamps*
15‐16 June (2019)France24 Hours of Le Mans *

La catégorie LMP1 ne disposera pas de titre constructeur en raison de la seule présence de Toyota mais en revanche, Toyota Gazoo Racing sera en lice avec les autres équipes LMP1 pour le itre de Championnat du Monde des équipes LMP1, accompagné d’un titre pilotes LMP. Le Trophée FIA Endurance Equipes et pilotes LMP2, le Championnat du Monde d’Endurance des constructeurs et pilotes GT. Comme nous l’a confié Gérard Neveu la semaine dernière, l’ACO s’est fixé des priorités comme notamment la maitrise des coûts.

Le ‘’branding’’ ou l’appellation d’une machine non hybride est possible, sous certaines conditions, pour un partenaire, incluant un constructeur. 

Les équivalences de technologie (entre les moteurs atmosphérique ou turbo) sont désormais officialisées. Le règlement LMP1 actuel sera applicable au minimum trois saisons (dont une saison avec les voitures conformes au nouveau règlement actuellement à l’étude). 

Des arrêts aux stands plus intenses 

A partir de 2018, le spectacle sera également à suivre dans les stands. Désormais, les équipes pourront simultanément changer les pneumatiques et ravitailler, contrairement aux années passées. Les temps des arrêts aux stands seront donc différents, ce qui impactera la stratégie de course. 

Une Super Saison et une nouvelle attribution de points 

Pour les épreuves de 6 heures, l’attribution des points reste identique à 2017. Pour les 24 Heures du Mans, 50% de points supplémentaires seront attribués par rapport au barème des épreuves de 6 heures, au lieu de 100% (1er 37,5 ;2ème 27 ;3ème 22,5 ;4ème 18 ;5ème 15 etc). Pour Sebring, 25% de points supplémentaires seront attribués par rapport au barème des épreuves de 6 heures. (1er 31,25 ;2ème 22,5 ;3ème 18,75 ;4ème 15 ;5ème 12,5 etc).

Pierre Fillon, Président de l’Automobile Club de l’Ouest : « Le format de la Super Saison 2018-2019, assorti du nouveau système d’attribution de points suivant les différentes épreuves ainsi que la notion d’une seule voiture, la mieux classée au sein d’une même équipe, garantit un championnat disputé et une compétition intéressante entre les équipes. La structure de ce nouveau championnat s’annonce prometteuse. »

Gérard Neveu, Directeur Général du FIA WEC : « En attendant le très prometteur règlement 2020, ce nouveau règlement ainsi que les nombreux retours positifs que nous avons déjà reçus de la part de nos concurrents quant à la Super Saison, sont les garants d’un niveau de compétition incroyable en LMP1. Avec pas moins de cinq constructeurs en LMGTE Pro, et un intérêt croissant des gentlemen drivers en LMP2 et en LMGTE Am, tous ces éléments semblent positifs pour les fans de l’endurance en particulier et pour le sport auto en général. À très vite en 2018 ! »