Dakar 2018, Étape 7 : Coup de Trafalgar pour Stéphane Peterhansel !!

© Peugeot Sport

Cette 40ème édition du Dakar n’épargne décidément personne et alors qu’on pensait Stéphane Peterhansel au-dessus de la mêlée, le destin en a décidé autrement. Le vainqueur du mythique rallye raid à 13 reprises a connu un très gros coup dur ce samedi. En doublant un motard au km 186, Peter et Jean-Paul Cottret ont tapé une pierre endommageant un triangle de suspension, selon les premières informations.

Cet incident n’est pas sans rappeler les déboires de Cyril Despres il y a quelques, endommageant le demi-train arrière droit de sa Peugeot en tapant également une pierre dans des conditions somme toute différentes. Après de longues minutes à attendre du renfort, c’est bien Cyril Despres qui a porté assistance à Peterhansel mais l’équipage de la Peugeot 3008DKR Maxi #300 concédait déjà 1h45 de retard à mi-parcours.

Pendant ce temps-là, il y en a un qui fait son petit bonhomme de chemin. Il s’agit de Carlos Sainz, vainqueur de la sixième étape à La Paz. Moins véloce que Peter dans les premiers kilomètres, l’incident de ce dernier a placé l’espagnol dans une excellente position et n’a jamais cessé d’accroître son avance sur la concurrence. Avec son copilote Lucas Cruz, Sainz comptait 5 minutes d’avance sur la Toyota Hilux #304 de Giniel De Villiers et conclut l’étape du jour avec 12 minutes d’avance.

Le duo espagnol de la Peugeot #303 réaliste donc une très bonne opération en remportant leur deuxième victoire d’étape mais il prend également la tête du général avec 1h11 d’avance. La deuxième et dernière semaine est encore longue et nous réserve bien des surprises … En attendant, les deux Toyota de Giniel de Villiers et de Nasser Al-Attiyah complètent le podium.