Prévues initialement le weekend du 21 octobre, les 6 Heures de Fuji 2018 ont été avancées d’une semaine pour faciliter la venue de Fernando Alonso ; la quatrième manche de la Super saison FIA WEC tombant le même weekend que le Grand Prix des États-Unis de Formule 1.

Détenu et exploité par Toyota, le circuit de Fuji ne pouvait pas se passer médiatiquement de la venue du double champion du Monde de Formule 1, le constructeur japonais a donc fait la demande auprès de la FIA et de l’ACO de déplacer la date de la course d’une semaine.

Mais ce changement positionne le weekend de course au même moment que le Petit Le Mans, finale de la saison IMSA WeatherTech Sportscar Championship, une course où une dizaine de pilotes engagés en FIA WEC étaient également alignés.

L’Automobile Club de l’Ouest a proposé aux organisateurs du championnat américain de décaler la finale de la saison WeatherTech SportsCar Championship, une demande refusée par l’IMSA pour des raisons d’organisation.

Les fans et les pilotes n’ont pas hésité à réagir sur les réseaux sociaux pour montrer leur mécontentement à propos de cette décision qui a été annoncée vendredi dernier lors de la conférence de presse organisée par l’ACO, qui dévoilait les détails de la saison à venir. 

Olivier Pla, pilote officiel Ford Performance en FIA WEC devra faire un choix entre les 6 Heures de Fuji et la manche de Petit Le Mans sur le circuit de Road Atlanta. Une décision qui met le toulousain en colère comme il l’indique sur Twitter : « Merci beaucoup au @FIAWEC. Je ne peux pas croire que vous l’avez fait … votre manque de considération et de respect pour les pilotes qui avaient un contrat avec une équipe de l’IMSA pour courir la NAEC le même week-end sont incroyables. Je suis sûr que je ne serai pas le seul à être impressionné par ce que vous avez fait »

De son coté, Nick Catsburg, pilote officiel BMW a simplement commenté : « Incroyable » à propos de ce changement sur Twitter.

Harry Tincknell, Mike Conway, Alex Lynn, Bruno Senna, Renger van der Zande et Augusto Farfus sont parmi les autres pilotes directement touchés. 

La manche de Super GT d’Autopolis dans laquelle sera engagé Kamui Kobayashi et Kazuki Nakajima devrait donc également être décalée, celle-ci tombant également le 14 octobre. GTA, organisateur du Super GT, avait déjà avancé la date d’une semaine il y a quelques mois afin d’éviter le clash avec le Championnat du Monde d’Endurance.