L'équipage de l'Audi R8 LMS #29 d'Audi Sport Team Land s'offre les 24 Heures du Nürburgring

© Gruppe C Photography

La désillusion a bien failli se saisir du garage d’Audi Sport Team Land quand on a vu l’Audi R8 LMS #29 repasser par les stands à une heure et demie de l’arrivée. En effet, alors que la #29 venait de s’arrêter, cette dernière est repassée par les stands un tour plus tard à cause d’un problème logiciel. Avant cet incident, la victoire tendait les bras à cet équipage qui comptait quelques minutes d’avance sur l’Audi #9 du Audi Sport Team WRT.

On a donc pu assister à ce changement de leader délirant avec René Rast qui prenait les commandes de la course après avoir passé la nuit et la matinée en deuxième position. Jusque dans la dernière heure, la #9 était en tête devant la BMW M6 GT3 #98/ROWE Racing. C’est finalement dans les 30 dernières minutes que tout la victoire et le podium se sont joués. Alors qu’on avait assisté à une course relativement calme depuis le départ, sans accro météorologique, la pluie a décidé de s’inviter dans ce final afin de pimenter le dénouement.

Paradoxe chez Team Land puisqu’alors qu’ils pensaient avoir perdu la course dans les stands, c’est bien dans les stands qu’ils remportent la course grâce à un arrêt réalisé au moment idéal pour chausser des pneus pluie. Grâce à ce changement de pneus, Kelvin Van Der Linde a pu rattraper tout son retard sur la BMW #98/ROWE Racing, qui avait pris les commandes entre temps et était chaussée de slicks dans le dernier tour.

C’est ainsi que Christopher Mies, Connor De Phillippi, Markus Winkelhock et Kelvin Van Der Linde remportent la 45ème édition des 24 Heures du Nürburgring. Les pilotes de l’Audi R8 LMS GT3 #29 d’Audi Sport Team Land offrent le quatrième succès de la marque aux anneaux dans l’ « enfer vert » après 2012, 2014, 2016 et maintenant 2017, soit un succès tous les deux ans. Si cette édition a été moins spectaculaire que l’an dernier où un déluge s’était abattu, le finish a été pour le moins incroyable et les écarts sont très faibles à l’arrivée. Sur la BMW M6 GT3 #98, Markus Palttala, Nick Catsburg, Alexander Sims et Richard Westbrook terminent deuxièmes à seulement 29 secondes de retard sur un tracé long de 25 kilomètres et près 158 tours … On retrouve Nico Müller, Marcel Fässler, Robin Frijns et René Rast sur la troisième marche du podium mais l’équipage de l’Audi R8 LMS #9/Audi Sport Team WRT pourra nourrir quelques regrets après avoir pointé de nombreuses heures en deuxième position.

Avec des stratégies décalées entre la BMW #42/BMW Team Schnitzer et la Mercedes AMG GT3 #1/Team Black Falcon se sont échangées la quatrième place à distance mais l’équipage de la BMW #42 a gardé l’avantage face à la Mercedes #1 qui complète le top 5. Parmi les belles performances globales, on notera la belle sixième place de la Porsche 911 GT3 R #31/Frikadelli Racing Team qui est la seule Porsche à porter les couleurs du constructeur aussi haut. Porsche a connu une course difficile avec la perte des Porsche #12/Manthey Racing, #44/Falken Motorsports, #911/Manthey Racing et #59/Manthey Racing, assez tôt dans la course. Belle septième place de la seule Ferrari du plateau, la 488 GT3 #22 du Wochenspiegel Team Monschau. Rappelons également que la SCG003C #704/Traum Motorsport a abandonné dans la vingtième heure malgré la pole position réalisée vendredi.

Retrouvez le classement complet de la course ICI.