Le Duqueine Engineering ouvre sa saison avec un podium au Castellet

© AutoWebbb – Eric Fabre

Pour ses débuts dans la catégorie LMP2, le Duqueine Engineering a affirmé ses ambitions du début de saison avec un beau résultat lors des 4 Heures du Castellet. Qualifiée cinquième, l’Oreca 07 #29 de l’écurie dirigée par Yann Belhomme a terminé la première manche de la saison 2018 de l’European Le Mans Series sur la troisième marche du podium.

Dès le départ, Pierre Ragues s’est placé comme un prétendant à la victoire en gagnant deux positions mais se retrouve à défendre cette position après 30 minutes de course, face à l’Alpine A470 #36/Signatech Alpine, chutant à la quatrième place. Un contact avec la Dallara P217 #47/Cetilar Villorba Corse vient ternir ce début de course.

Il en fallait plus pour que Pierre Ragues lâche les bras et malgré plusieurs places de perdues dans la manœuvre, il est parvenu à replacer l’Oreca aux portes du top 6 avant de transmettre le volant à Nelson Panciatici. On connait la pointe de vitesse du rémois qui a fait ce qu’il fallait pour revenir aux avant-postes avant de laisser la place à Nico Jamin qui a concrétisé le travail de ses coéquipiers en reprenant l’avantage face à l’Alpine pour le gain de la troisième place dans les 30 dernières minutes. Nico Jamin a franchi la ligne d’arrivée en troisième position, derrière l’Oreca #24/Racing Engineering et la #33/TDS Racing.

« Je suis ravi de la performance de mon équipage. Ils ont fait des relais très solides et très performants, » s’est réjouit Yann Belhomme. « Les pneus Michelin ont fonctionné à merveille en montrant une constance dans la performance. Ma grande fierté et mes felicitations vont a mon équipe emmenée par Max Favard. Ils ont fait un travail extraordinaire car le programme s’est décidé tard et ils n’ont commis aucune erreur et des performances durant les pit stop à la hauteur des grandes équipes. Je veux donc profiter de ce premier communiqué pour mettre a l’honneur : Max, Mick, Barbiche, Alex, Loic, Carbone, Chris, Thomas, Julien, Alison et Lucie. Des remerciements spéciaux à Signatech Alpine et ORECA pour le soutien et le transfert de connaissances. Quel meeting ! La Grid Walk noire de monde… Quelle émotion. L’ELMS est vraiment un championnat extraordinaire ! Gilles et moi avons pris un plaisir fou ce week-end ! »

Le Duqueine Engineering ouvre sa saison avec un podium au Castellet

© AutoWebbb – Eric Fabre

Réactions des pilotes :

Nelson Panciatici : « Réaliser un podium pour la toute première course de l’équipe en LMP2 est une grande satisfaction mais au regard du niveau de performance que nous avions ce week-end, nous aurions même pu espérer un peu mieux si tous les événements avaient été avec nous. Il faut féliciter toute l’équipe qui s’est très vite adaptée à l’exigence de la catégorie LMP2 et nous a permis de bénéficier d’une voiture très rapide. Mes coéquipiers Pierre Ragues et Nicolas Jamin ont fait un super boulot et de mon côté j’ai pris beaucoup de plaisir en piste, il y a eu quelques bagarres assez intenses et c’est comme cela qu’on aime le sport automobile. Le plateau LMP2 est plus relevé que jamais en ELMS et cela donne d’autant plus de relief à ce podium qui nous donne beaucoup d’envie et d’ambition pour la suite, même s’il faut rester prudent et continuer à travailler. »

Pierre Ragues : « C’est vraiment une belle manière d’entamer cette saison 2018. Le podium faisait partie de nos objectifs et nous nous sommes battus de façon intense pour décrocher cette 3ème place. Les évènements ne se sont pas déroulés tout à fait comme je le souhaitais dans mon premier relais. J’ai pris un super départ en rejoignant après quelques tours le top 3, mais l’arrêt anticipé et le tête à queue ont quelque peu perturbé ma progression. J’ai sincèrement pensé que la pénalité était un peu sévère car j’estime avoir été déjà engagé dans le virage, ceci dit je respecte la décision et cela fait partie de la course. Le team a très bien réagi et adapté la stratégie, et avec mes coéquipiers nous n’avons rien lâché jusqu’au bout avec quelques beaux dépassements en piste. Nous avons démontré que nous sommes une des formations les plus rapides aujourd’hui ce qui nous motive et augmente notre capital confiance pour la suite des opérations. Je voudrais ajouter aussi que nos pneus Michelin ont été aussi un facteur très important de notre résultat du week-end »

Nico Jamin : « Quel résultat magnifique pour toute l’équipe ! Extrêmement heureux avec cette 3ème position pour notre première course en LMP2. L’équipe a fait un travail de préparation exceptionnel sur l’auto, et je suis très satisfait de ma performance également, je prends un plaisir incroyable à piloter cette voiture et je me sens très à l’aise. Mon expérience en monoplace m’a beaucoup aidé lors de cette transition ! Je n’ai qu’une hâte maintenant, être à Monza et qu’on se batte pour la victoire encore une fois ! D’ailleurs j’y serai ce week-end en Blancpain GT, ça me permettra de me préparer en conditions réelles ! »